ELEMENTS, le magazine des idées

Dans chaque numéro, Eléments offre un riche panorama de l'actualité des idées, de la littérature, du cinéma et des sciences, ainsi que des articles de fond sur les grands débats qui agitent le monde actuel. De la géopolitique à la biologie, des doctrines politiques aux grands faits de société, Éléments propose une alternative à la pensée unique et à la désinformation. C'est aussi une revue ouverte à tous ceux qui réfléchissent aux conditions d'une renaissance de la civilisation européenne à l'ère de la mondialisation.

sommaire du numéro d'Eléments

Des insoumises contre la pensée unique

Eléments N°166

L’élection présidentielle de 2017 s’est déroulée dans un climat lamentable de part en part et s’est achevée sur un face-à-face calamiteux. Au second tour, un candidat et une candidate s’affrontaient. Le premier a été élu par défaut, par des gens qui ne voulaient pas de lui, mais voulaient encore moins de son adversaire (le « barragisme », nouvelle dénomination du « vote utile »). Aucun enjeu civilisationnel n’a été abordé. Et pourtant, ce scrutin revêt un caractère historique.

Aucun des deux grands partis qui ont en alternance gouverné la France depuis près d’un demi-siècle n’a pu accéder au second tour. En France comme ailleurs, la vieille classe politique est discréditée, ce qui laisse prévoir une recomposition générale du paysage politique dans un climat plus ou moins convulsif qui débouchera sans doute sur des regroupements inédits.

Les anciens grands partis éliminés au premier tour étaient aussi ceux qui étaient porteurs du clivage gauche-droite – ce qui leur permettait de mener alternativement la même politique – et aussi ceux qui étaient identifiés comme ses représentants. À l’inverse, les deux finalistes avaient comme point commun de ne pas se définir par rapport à lui et de ne pas voir dans le couple gauche-droite l’alpha et l’oméga de la politique. Ils étaient en ce sens le miroir l’un de l’autre. L’un opposait les « conservateurs » aux « progressistes », l’autre les « patriotes » aux « mondialistes », mais c’était la même chose. Conçu à l’intention des classes moyennes, qui sont en train de s’effacer, le clivage gauche-droite constituait un axe horizontal qui est aujourd’hui remplacé par un axe vertical. Il réapparaîtra peut-être à l’avenir, mais ce sera avec un autre contenu.

Cette élection a également fait réapparaître un clivage de classe que certains croyaient disparu. « Le clivage de classes aura rarement été aussi net », observe Régis Debray. D’un côté, les hauts et très hauts revenus, les élites appartenant à la Caste, les cadres supérieurs et la grande bourgeoisie, les « auto-entrepreneurs » et les bobos, de l’autre les revenus bas ou modestes, les chômeurs, les ouvriers et les agriculteurs, les couches inférieures des classes moyennes, tous ceux qui ne vivent plus là où se créent les emplois et s’accumule la richesse. D’un côté, les habitants des grandes métropoles, de l’autre la « France périphérique » des villes moyennes, des zones péri-urbaines désindustrialisées et des communes rurales. D’un côté, les « planétaires », tenants d’une France open space « ouverte sur le monde », la main sur le portefeuille quand ils chantent l’hymne national, de l’autre un peuple désireux de perpétuer son patrimoine immatériel, de conserver sa sociabilité propre et de rester souverain sur les conditions de sa reproduction sociale. Les gagnants et les perdants de la mondialisation. Le « parti de demain » et le parti de toujours. Les « people » et le peuple.

Grâce à cette élection, la classe dominante reconstitue son unité politique contre « ceux d’en bas », derrière les marcheurs du marché, followers et majorettes, menés par un enfant-roi télévangéliste dépourvu d’affects, mais impatient d’instaurer définitivement la société liquide dont rêve la communauté financière qui l’a adoubé.

La France n’est pas seulement divisée, fragmentée, coupée en deux. Elle se compose d’individus et de groupes sociaux qui ne vivent pas la même réalité, qui ne voient pas les mêmes choses, qui ne respirent pas le même air et ne parlent pas le même langage. La France d’en haut et la France d’en bas sont devenues également étrangères au « vivre ensemble ». Elles ne vivent même plus côte-à-côte. Elles vivent face à face. Le rôle normal du politique est de produire du commun, d’organiser un espace commun. Mais le politique a oublié sa vocation naturelle. Plus on parle de « société inclusive », plus la fragmentation progresse.

Le seul mérite de cette situation est d’éclaircir les fronts. On sait mieux désormais qui se fait face : les libéraux et les antilibéraux. On sait aussi que la misère sociale, la frustration, la défiance et la colère sont là et qu’elles vont encore s’étendre. Un feu s’est allumé, prêt à enflammer la plaine. Quelque chose bout dans la marmite. Toute la question est de savoir quand elle explosera. Et qui profitera de l’explosion.

Au sommaire du N°166 d'Eléments

Dossier : le conservatisme au féminin

• Rencontre avec Bérénice Levet
• Les insoumises : En marche !
• Entretien avec Eugénie Bastié, Solange Bied-Charreton, Natacha Polony et Ingrid Riocreux
• Marcela Iacub, pour le meilleur et pour le pire
• Interview de Marion Maréchal-Le Pen : « gagner avant tout le combat culturel »

Et aussi...
• Emmanuel Macron, uber-président
• La droite buissonnière
• L’AfD ou les spécificités du populisme allemand
• On a retrouvé les Indo-Européens
• Entretien avec Thibault Isabel : le retour de Proudhon
• Michel Onfray, lecteur de Proudhon
• Jean-François Davy, un vrai cinéma populiste
• Vladimir Dimitrijevic, le feu sacré du verbe
• Georges Hyvernaud, l’ivrogne et l’emmerdeur
• Ce que penser veut dire, le dernier livre d'Alain de Benoist
• Dernières rencontres avec Armand Gatti
• Matthew B. Crawford, le philosophe et les motos...


6.90 euros

Les coordonnées de nos clients ne sont jamais communiquées à des tiers et le téléphone ne sert qu'à faciliter les suivis de colis.
Vous pouvez aussi acheter par voie postale avec un chèque

complétez votre collection

Eléments N°167

La Réponse polythéiste

Eléments N°166

Des insoumises contre la pensée unique

Eléments N°165

Le Parti des médias en accusation

Eléments N°164

Gauche-droite, c'est fini !

Eléments N°163

A l'Est du nouveau !

Eléments N°162

La Guerre civile

Eléments N°161

Halte au féminisme punitif

Eléments N°160

Je suis la guerre : désigner l'ennemi

Eléments N°159

Migrants : l'angélisme à l'épreuve du réel

Eléments N°158

L'avenir n'est écrit nulle part

Eléments N°157

La Droite face au poison libéral

Eléments N°156

L'aventure, pour quoi faire

Eléments N°155

Faut-il haïr le communautarisme ?

Eléments N°154

Zemmour - de Benoist : le débat

Eléments N°153

Comprendre le Système pour le combattre

Eléments N°152

Bioéthique et famille

Eléments N°151

Europe-Marché ou Europe-Puissance

Eléments N°150

Démondialisation : pourquoi les élites n'en veulent pas

Eléments N°149

Les 40 ans d'Eléments

Eléments N°148

La France malade de sa médecine

Eléments N°147

Classes populaires, les oubliés

Eléments N°146

Pacte budgétaire : la fin de la souveraineté

Eléments N°145

L'idéologie du genre contre le sexe

Eléments N°144

La diabolisation continue

Eléments N°143

Jean-Jacques Rousseau parmi nous

Eléments N°142

Le Socialisme contre la gauche

Eléments N°140

Révoltes arabes sous influences

Eléments N°138

La politique de la misère

Eléments N°137

Les banlieues malades de la France

Eléments N°136

La Nouvelle Droite est-elle de gauche ?

Eléments N°135

La justice qui fait peur

Eléments N°134

La question animale

Eléments N°133

La crise n'est pas finie

Eléments N°131

Demain les Russes

Eléments N°130

L'empire du bien : le politiquement correct

Eléments N°129

Méditerranée, notre mère

Eléments N°128

Faut-il avoir peur de la violence

Eléments N°127

Alain de Benoist : On peut encore sauver l'Europe

Eléments N°126

Quand la gauche aimait le peuple

Eléments N°125

Le Sport : Opium des masses ou réveil du peuple ?

Eléments N°124

Le capitalisme libéral contre le peuple

Eléments N°123

Terrorisme : ça ne fait que commencer

Eléments N°122

Sale temps pour l'oncle Sam

Eléments N°121

La paternité en question

Eléments N°120

Le cinéma français est-il le plus bête du monde

Eléments N°119

Le salut par la décroissance

Eléments N°118

Nous sommes tous en liberté surveillée

Eléments N°117

La religion a-t-elle encore un avenir

Eléments N°116

Quand L'Amérique était belle

Eléments N°115

Délivrons Marx du marxisme

Eléments N°112

Le vrai visage du populisme

Eléments N°110

L'affaire Carl Schmitt

Eléments N°109

Le génocide permanent : la mort des peuples ?

Eléments N°108

UBUSH Imperator : la guerre de Bush

Eléments N°107

Au-delà des droits de l’homme : la liberté

Eléments N°106

L'Inde : la puissance et la fidélité

Eléments N°105

La politique est morte, vive la politique

Eléments N°104

École : la machine à décerveler ?

Eléments N°103

Le IIIe millénaire a commencé le 11 septembre

Eléments N°102

Le sexe en cage

Eléments N°101

La pensée rebelle contre le totalitarisme

Eléments N°99

Mais où est passée la gauche

Eléments N°98

La métamorphose du capitalisme

Eléments N°97

La révolution biotechnologique

Eléments N°96

Pour une Europe souveraine

mentions légalescontactabonnementcatalogue